Les relations sont souvent le miroir dans lequel on se découvre soi-même.

KRISHNAMURTI

Il semblerait que ceux qui se ressemblent s’assemblent. Donc, je suis parce que tu es… ?

Serais-je donc attiré(e) par ceux dont je perçois un écho à ma singularité ? Il existe des relations dont l’évidence ne fait aucun doute. Des relations où l’on a le sentiment de s’adresser à une âme jumelle, où l’on pourrait presque se mirer dans le reflet de l’autre. L’un commence la phrase et l’autre la termine. Un alignement total, c’est cela être sur la même longueur d’onde.

Et lorsqu’une personne me rebute, m’insupporte, dont le comportement me révolte, est-ce ma part d’ombre qu’elle me renvoie ? S’agit-il de sentiments non assumés ? Non conscientisés et honteux ? Tellement honteux qu’il faille les enfouir au plus profond de soi, jusqu’à ce qu’apparaisse quelqu’un capable de les raviver, de les déterrer et de les répandre sur la place publique. Me laissant un sentiment de dégoût.

Se voir en l’autre ne peut conforter mais déstabiliser notre égo, en contrepartie cela nourrit la relation et l’enrichi.

Qu’en est-il des opposés qui s’attirent ? Ces relations qui se complètent et permettent la pérennité. Bâtis sur l’échange et la synergie. Je t’apporte et tu me complètes. Être complémentaire afin de se sentir complet.

Connais-toi, toi-même.

Plutôt d’accord avec Platon, avant de se confronter à l’autre j’ai certainement des devoirs à mon encontre. Me rencontrer avant d’aller à la rencontre de mon alter égo.

Comment se connaître ?

Nous avons à notre portée une multitude de façons de faire connaissance avec son « moi ». Les différentes méthodes de test de connaissance de soi sont des moyens rapides pour cerner une dimension de sa personnalité.

Histoire d’un voyage intérieur

Le voyage commence souvent avec un questionnement ou dans la douleur.

Qui suis-je ?

Comment faire pour avancer ?

Pourquoi ai-je l’impression de vivre à contre-courant ?

Les autres me laissent avec une sensation d’être différent voire bizarre …

Par vécu ou juste de la curiosité envers soi-même, la connaissance de soi est un chemin sinueux. Dans mon cas il a été conforté par un grand besoin de compréhension quant à mon fonctionnement et celui des autres.

Et un jour, tu ne peux plus t’accommoder de ce que tu as, convaincu(e) qu’il y a quelque part les réponses à ce que tu recherches, ce qui te turlupine. Désormais s’en suit un questionnement sans fin.

Une fois le doigt dans l’engrenage de la connaissance de soi, une foultitude de portes se présentent à toi. Apparaissent des termes comme amour de soi, besoins, valeurs, légende personnelle, ikigaï, position de vie, … De quoi perdre le Nord.

Les besoins et les valeurs quelle différence ? Les valeurs sont les choses vers lesquels nous sommes naturellement portés, et le besoin est une chose à combler pour notre fonctionnement propre.

Même après avoir fait tous les tests qu’est-ce qui fait que je n’ai pas avancé d’un iota ? Qu’est-ce qui m’empêche ? La connaissance de soi ne se résume pas au simple test. Une fois que j’ai cerné ma personnalité et celle d’autrui globalement, je ne suis pas encore au bout de mes peines. Je me rends bien compte qu’avec certaines personnalités j’ai du mal, certaines personnes me font encore sur-réagir, il reste donc des domaines à approfondir.

Je dois donc descendre plus en profondeur pour sonder mes peurs, mes blessures, mon enfant intérieur, mes zones d’ombre… Oui il reste du chemin à parcourir.

Se rencontrer

La rencontre de soi est sans doute le rendez-vous le plus déterminant de toute notre vie ici-bas. Prendre la peine de lire sa notice, s’écouter, se comprendre, s’accepter avec ses failles et ses forces. S’aimer un peu, beaucoup puis intensément, être tel un ami bienveillant pour soi-même. Répondre à ses besoins en les nourrissant. Enfin se donner la priorité.

A savoir que nous sommes un tout avec une prédominance de tel trait de personnalité.

Pour ce qui est des notices, les approches diverses sont concordantes et complémentaires. Tu peux t’amuser à tous les tester.

LES OUTILS

Quelques exemples décrits succinctement, cités aléatoirement et testés personnellement.

Ennéagramme

Les 9 enneatypes

A travers les chiffres de 1 à 9, un parcours des personnalités. Chaque chiffre est un ennéatype (un type de personnalité). Inspiré de la philosophie orientale, apparaît en occident au XX ème siècle.

1 : Perfectionniste

2 : Altruiste, tourné vers autrui, besoin d’être validée et aimé.

3 : Battant, aime le défi et se surpasser.

4 : Créatif, spirituel et aventurier, questionne son environnement, médite.

5 : Observateur, est factuel, rationnel, centré sur le mental.

6 : Loyaliste, prudent, a le sens du clan & la famille.

7 : Curieux, a un côté rebelle et intrépide, refus de l’autorité.

8 : Le leader, a un besoin de contrôle.

9 : Le médiateur, souhaite satisfaire tout un chacun, ne prend pas position.

Laurent Gounelle les décrit avec brio dans son livre intitulé « Je te promets la liberté »

Idéal pour amorcer le processus de connaissance de soi.

Process Communication

Taibi KHALER psychologue américain, met en évidence 6 types de personnalités. Un bâtiment symbolisant la personne, une base, une phase et des étages. A l’issue du test tu as un « bâtiment » (schéma) où ressort ta base, ta phase actuelle et la classification par importance, plus l’item est proche de ta base plus il t’est facile d’accéder à ce mode de fonctionnement.

Un bâtiment de base persévérant et de phase empathique avec une grosse énergie rebelle.

L’empathique 🧡 : Fait plaisir et aime le contact.

Le rêveur 💚 : Un solitaire qui vit dans sa tête, d’ans l’imagin’action.

Le promoteur ♥️ : Dans l’action, sait rebondir en toutes circonstances.

Le rebelle 💛 : Un besoin de liberté, l’injonction étouffe sa créativité.

Le persévérant 💜 : Porté par ses valeurs, donne son avis et demande l’opinion des autres.

Le travaillomane 💙 : Orienté sur la tâche, minutieux et perfectionniste, a le sens de la gestion et l’organisation.

Pour en savoir plus, un livre de Gérard Collignon « Comment leur dire… la process communication ».

Utile pour se connaitre et pour l’orientation professionnelle.

ComColor

Les besoins des 6 personnalités

A l’image de la Process Com, 6 personnalités en couleurs. Méthode élaborée par Franck JULLIEN, un commercial spécialisé en communication, certifié PNL, et autres modèles de personnalité comme MBTI et Process Com. Cette méthode voit le jour en 2005, initialement destinée à l’orientation des jeunes, il la propose également aux entreprises.

💚 : Rêveur, le vert se ressource en s’isolant. Créatif et visionnaire.

♥️ : Intrépide et charmeur, le rouge a plus d’un tour dans son sac. L’action rythme sa vie.

💙 : Organisé et limite obsessionnel dans toutes les sphères de sa vie. Le bleu est parfois inflexible avec l’ordre parfois maniaque.

💜 : Le violet a le filtre des principes et valeurs. Peut sembler plus bleu que le bleu si cela touche une valeur profonde.

🧡 : L’empathique par excellence, l’orange fait plaisir. Les autres d’abord. Besoin d’être en lien constamment.

💛 : Indomptable, drôle et toujours un tour à nous jouer. Le jaune ne supporte ni autorité, ni limites, préfère faire et apprendre de façon ludique.

Utile pour l’orientation professionnelle et personnelle.

MBTI

Combinaison de 4 lettres qui recense 16 personnalités. MBTI (Myers Briggs Type Indicator) outils d’évaluation psychologique mis au point par deux psychologues dans les années 60′. Elles se sont basées sur les travaux de Jung et les 16 combinaisons représente 16 types de personnalités. L’évolution des personnalités se veut cyclique et non figée dans ce modèle.

I / E : Introverti ou Extraverti

N / S : Intuitif (vision et approche globaliste) ou Sensitif (besoin de détails)

T / F : Thinking (axé sur le mental) ou Feeling (agit avec intuition et sentiments)

J / P : Judgement (organise et anticipe ++) ou Procrastination (vit au jour le jour)

Ainsi tu peux être INTJ, ESFP, ISFJ, ENTP, etc…

Cet outil est pratique pour l’orientation professionnelle.

Les 16 personnalités du modèle MBTI

Les positions de vie

Après avoir cerné sa personnalité ou du moins quelques facettes, les troubles et questionnements peuvent persister. Je me connais mieux et pourtant j’ai le sentiment de ne comprendre ni mes réactions ni mon environnement. Il peut être utile de connaitre les positions de vie. Elles sont les suivantes :

+ + : Je pense que j’ai de la valeur et que les autres en ont aussi.

+ – : Je pense que j’ai de la valeur et que les autres n’en ont pas.

– + : Je pense que je n’ai pas de valeur et que les autres en ont.

– – : Je pense que je n’ai pas de valeur et que les autres non plus.

La position de vie idéale et la plus équilibrée est + +. En fonction de la personnalité en cas de conflit ou stress majeur nous allons être en position + – dans la domination, – + en mode soumission ou – – carrément dans la dépression.

Tableau des positions de vie

Et l’égo dans tout ça ?

L’égo ne souhaite aucun changement. Il veille à nous laisser dans notre confortable routine. Il n’a aucun intérêt à ce que nous changions. Il n’a pas envie de faire l’effort de sortir de sa zone de confort. L’EGO est là pour nous préserver et faire en sorte que tout se passe bien, que la routine continue sans changer de cap. L’ego aime la routine, pourquoi tout remettre en question ? L’ego a du fil à retordre dans le voyage de la connaissance de soi, il va brandir la pancarte de la peur, du danger pour nous faire hésiter, reculer ou mieux pour nous faire renoncer.

Selon Lise Bourbeau, l’égo est notre « petit moi » qui s’est formé à partir de nos croyances basées sur nos peurs, il s’érige en tour de contrôle et influence nos décisions. Nous motivant par la peur, il ne tient pas compte de l’amour, ni du besoin ressentis.

Être soi

La liberté, acceptation totale de son moi véritable. Sans égo, simplement soi, c’est le niveau supérieur du voyage à la découverte de soi.

Et moi dans tout ça ?

Je ne suis pas encore au niveau ultime, c’est la quête de toute une vie. Je travaille à l’amélioration de ma personne chaque jour davantage. Je découvre de nouvelles méthodes au fils des rencontres et reste curieuse d’en apprendre toujours plus.

Je ne me force plus et profite au quotidien.

Voici mon feedback après la formation qui fut la plus pertinente dans mon cheminement, elle m’a inspiré ce texte :

Dans la tête d’un rêveur, mon témoignage

 Quelle est ton expérience dans le domaine ? Comment t’abordes-tu ?

Au plaisir d’échanger

Mahany


Mahany

Je suis passionnée de lecture, je rêve d'écrire de façon assidue. Je m'intéresse aux voyages et à la nature. J'aime aussi le cinéma et les sorties culturelles. Je suis à la recherche constante d'amélioration de ma personne, de savoirs, et j'aime partager mes bons plans. Au plaisir de vous lire. Mahany

2 commentaires

Hamou · 16 août 2020 à 10 h 47 min

Je suis verte.

    Mahany · 16 août 2020 à 10 h 53 min

    Comme moi ! Et tu as une couleur secondaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *