« Qui ne dit mot consent… »

 »A la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis. »

Martin Luther King

La vocation du blog est de partager, découvrir, lire et écrire avec passion. Ma Plume n’a pas d’intérêt politique ou polémique. Cependant face au climat ambiant, politiques et médias, me pousse à sortir l’encrier et ça va éclabousser. Je me suis refusée à commenter les faits politiques, mineurs pour moi, souhaitant plutôt prendre de la hauteur et éviter que ma Plume s’emmêle ou s’emballe. Toutefois elle s’en Mêle aujourd’hui car nous avons certainement atteint un nouveau palier dans la bassesse. Je suis consciente des échéances prochaines mais trop c’est trop.

 »Celui qui contrôle les médias contrôle les esprits. »

Jim Morrisson

La bataille médiatique se joue sur le plan sémantique. Inviter des pseudos spécialistes qui vont nous asséner des termes pompeux histoire de nous perdre un peu et injecter des nouveaux mots « exotiques » dont le sens nous sera dévoilé de façon simpliste et surtout méthodique. Le tout est d’enregistrer et de se l’approprier.

Personnellement fan d’étymologie, je suis gênée de l’usage des mots, encore plus à des fins de manipulation. Je ne peux croire que les politiques et médias n’aient aucune personne ressource pour travailler cette question de fond.

Je ne peux croire que l’histoire puisse dégénérer encore une fois ici avec le recul et les antécédents que nous avons. Utopiste ou pas je veux croire que nous sommes au-dessus de tout cela. Même si l’opinion se fait manipuler, le niveau d’information est tel que nous avons la ressource nécessaire pour contrer la désinformation.

Les chaînes d’informations maintiennent une pression constante et un climat tendu à travers une « guerre » sémantique qui divise. Elles parleront parfois d’attentats et parfois juste d’attaques pour qualifier une même scène criminelle en fonction de l’identité des auteurs.


J’ai grandi avec l’idée que « Jihad » voulait dire « guerre sainte » belle oxymore me direz-vous. Ce n’est cependant pas la définition correcte mais une interprétation. Je ne souhaite pas m’étendre mais il y a une nette différence entre le travail de traducteur et celui d’interprète*. D’après les spécialistes des références islamiques, l’expression « guerre sainte » n’existe pas dans le Coran ni même dans la sunna, c’est à dire les traditions prophétiques. (La traduction n’était sans doute pas nécessaire vu que nous sommes tous arabophone 🤫)

Bref, pour le mot qui nous intéresse ici il désigne l’effort, la lutte avec une notion de résistance. Il s’agit en effet de lutter intérieurement pour se rapprocher de son Créateur. Il s’agit également de résister et de repousser la nuisance des humains. Il n’y a pas de notion d’attaque, la langue arabe est très précise en matière de sens contrairement au français plus versatile avec ses notions de sens propre et figuré. Nous avons ainsi tout un panel de mots arabes qui ont pris place dans notre champs lexical avec des connotations très péjoratives.

Tout le monde a entendu parler de « Charia » utilisée à toutes les sauces, alors qu’elle signifie  » la voie à suivre » sans aucune contrainte ; ou de « Salafi » agrémenté d’un « isme » en guise de suffixe pour obtenir un cocktail molotov, alors qu’il ne se réfère qu’à la fidélité aux pieux prédécesseurs. Ainsi dit en arabe et francisés avec le bon suffixe, on obtient un effet garanti. Un mot, une image, une théorie, et un concept est né et le tour est joué.

Gardez votre esprit critique

Mahany

*https://www.global-translations.ch/fr/interpretation/difference-interprete-traducteur

Catégories : Mes écrits

Mahany

Je suis passionnée de lecture, je rêve d'écrire de façon assidue. Je m'intéresse aux voyages et à la nature. J'aime aussi le cinéma et les sorties culturelles. Je suis à la recherche constante d'amélioration de ma personne, de savoirs, et j'aime partager mes bons plans. Au plaisir de vous lire. Mahany

6 commentaires

Sakiatou Diallo · 4 novembre 2019 à 8 h 39 min

As Salam Aleykoum
Tes textes sont véridiques. Officiellement il y a que 3 pouvoirs ( législatif, exécutif ainsi que judiciaire) je dis bien Jusqu’à présent! Mais il y a en bien un 4ème depuis un bon moment ( le pouvoir médiatique) Comme tu as si bien dis restons optimiste et avoir l’esprit critique.
La gravité de l’ignorance n’a pas de limite.

    Mahany · 5 novembre 2019 à 7 h 50 min

    Merci pour le retour effectivement nos institutions se modernisent… Sérieusement à ce rythme nous devons parler du pouvoir économique tout aussi puissant.
    Bien à toi.

Anissa · 2 novembre 2019 à 0 h 49 min

Merci d’exprimer aussi bien ta vision des choses, que je partage totalement, et ce dans une aussi belle maîtrise de la langue de ce pays qui ne veut pas nous intégrer.

    Mahany · 2 novembre 2019 à 8 h 03 min

    Merci à toi. Elle n’a pas le choix nous sommes chez nous également.
    La paix sur toi.

Oum mohamed · 1 novembre 2019 à 21 h 30 min

Asalamoua aleykhum
Texte remplis de vérité, gardons un oeil critique, en espérant que beaucoup de personnes ne tomberont pas dans ce piège de manipulation incessant.

    Mahany · 2 novembre 2019 à 8 h 02 min

    Aleykum salem
    C’est à souhaiter. Je suis en général plutôt optimiste. Mais plus rien n’est comme avant, nous avons eu la possibilité d’être jeunes et insouciants. Kheir
    Au plaisir oukhty.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *