Peut-on Ă©crire sans faute et quel intĂ©rĂȘt ?

La faute de l’orthographe

A l’ouverture du blog c’Ă©tait ma hantise laisser une faute d’orthographe Ă©chapper Ă  ma vigilance … Et finalement Ă  chaque article sa coquille, parfois davantage. Et cette vidĂ©o m’a rassurĂ©e et permis de dĂ©dramatiser. Nous ne sommes pas mauvais c’est l’orthographe française qui est difficile, elle s’est voulue trĂšs Ă©litiste et en fait les frais aujourd’hui.

Je me sens moins gĂȘnĂ©e de passer une faute, et je me dis qu’il est normal de ne pas tout savoir. Je me souviens combien le dĂ©bat sur « l’oignon » m’avait Ă©branlĂ©e, pouvait-on s’autoriser Ă  l’Ă©crire de façon plus simple ? « Onion » par exemple ? J’avais hurlĂ© au scandale, dĂ©noncĂ© un dĂ©nivellement et une orthographe au rabais. Nous nous avions fait l’effort d’apprendre et pourquoi cela devrait changer ? Pas nos enfants… La rĂ©sistance au changement comme mĂ©canisme de dĂ©fense.

AppelĂ© aussi exception Ă  la française, cet orthographe qui nous torture et nous juge… rappelle-toi tes dictĂ©es đŸ„ș. Garant pompeux de la lecture, qui parfois nous tiens Ă  distance. Pour certains mots quel dĂ©fi de les retenir.

Arnaud et JĂ©rĂŽme nous interrogent sur notre rapport Ă  l’orthographe. Nous subissons ce code graphique anarchique voire archaĂŻque. L’exemple d’un son 3 façons de le prononcer et 12 combinaisons pour l’Ă©crire est assez frappant. (Voir la vidĂ©o jointe)

Ces deux professeurs de français et philo, mais avant tout linguistes, nous apprennent que la plupart des autres langues sont plus proche de la phonétique.

Les incohĂ©rences, les exceptions et l’explication de certaines rĂšgles acquises par dĂ©faut… La simplification de l’orthographe n’est pas un rabais en soi, elle ne nuit en rien Ă  l’art oratoire. Nous pouvons rester Ă©loquents qu’importe les mots choisi.

J’ai connu des collĂšgues hispaniques qui s’arrachaient les cheveux Ă  apprendre le français, pourquoi toutes les lettres ne se prononcent pas ? Pourquoi telle ou telle terminaison ? Pour rappel des fondements de la langue, elle n’est pas seulement grecque et latine, elle est aussi arabe et germanique.

« Il y a des fautes qui n’excluent pas les meilleurs sentiments, et qui ne s’allient pas avec les mauvaises actions. Les personnes Ă  qui il Ă©chappe beaucoup de fautes, ne sont ni les plus estimables ni les moins aimables. »

Pierre Louis de Lacretelle

Bien Ă  vous,

Mahany


Mahany

Je suis passionnĂ©e de lecture, je rĂȘve d'Ă©crire de façon assidue. Je m'intĂ©resse aux voyages et Ă  la nature. J'aime aussi le cinĂ©ma et les sorties culturelles. Je suis Ă  la recherche constante d'amĂ©lioration de ma personne, de savoirs, et j'aime partager mes bons plans. Au plaisir de vous lire. Mahany

1 commentaire

18. C’est pas d’ma fĂŽte ! – Ma Plume s'en MĂȘle · 30 mai 2020 Ă  23 h 52 min

[…] Clin d’Ɠil au dernier article concernant l’orthographe que voici. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *