Il n’y a que toi qui puisse te sauver !

Si souvent lu ou entendu cette phrase est des plus frustrantes. Effectivement, si je me positionne en victime, préférant me lamenter comment puis-je me sauver ?

C’est tellement plus simple d’accuser ses parents, sa fratrie ou son supérieur hiérarchique de sa condition actuelle.

Ressasser en boucle son passé, à quoi bon ?

Je n’ai pas d’emprise sur le passé, je ne peux le changer, donc pourquoi m’en encombrer ? Pourquoi rester figer dans cet espace temps douloureux et parfois impitoyable. Seul le présent est à ma portée. C’est de cet instant que je dois me saisir. C’est cet instant qui m’appartient.

Ruminer va conduire à somatiser. Se rendre malade à force d’y penser.

Et personne ne peut décider à ma place quand je dois me libérer.

Quand tout doit s’arrêter.

Quand je dois grandir.

Quand je dois passer à autre chose, et quand devenir autonome.

Se prendre en main

Se prendre en charge. Savoir que le pouvoir est sur soi et en soi. Je ne peux changer quiconque.

Sois le changement que tu souhaite voir.

Ghandi

Ne laisser personne faire la pluie et le beau temps dans sa vie. Ne pas laisser le contrôle de ses émotions à autrui.

Qu’est-ce que la responsabilité ?

Il s’agit d’une obligation de répondre de ses actes et assumer ses choix.

Le passé nous poursuit parfois, ne pouvant le changer, pourquoi perdre son temps et son énergie à le ressasser ? A revivre ses émotions si désagréables. Le cerveau ne faisant pas de différence dans la temporalité la douleur semble toujours aussi intense. Tu peux accueillir et laisser partir, libérer cette émotion, pour t’en délivrer.

Selon Jacques Salomé nous ne sommes pas responsable de notre passé mais nous sommes responsable de ce que nous en faisons.

Je n’ai pas de prise sur mon passé, je peux néanmoins revoir ma lecture de la situation y apporter un regard plus objectif et positif.

Ce qui m’incombe.

Je me dois de m’aimer avec sincérité.

Je me dois le respect.

Un jour une belle personne m’a dit : « Surclasse-toi ! » Un conseil en or !

Se traiter en bon ami pour changer.

Rien que ça ! Me mettre au premier plan. M’estimer, me sentir capable, légitime, belle, forte, me sentir à la hauteur. C’est nouveau et ça peut faire peur mais c’est juste nécessaire.

N’oublions pas que le pire juge est soi-même.

Je me dois aussi la paix.

De qui suis je responsable ?

Je suis responsable de mon histoire, surtout comment je la perçois ou me la raconte. Je ne peux me contenter d’être une figurante de ma propre existence. J’ai droit au premier rôle, je me dois cette place.

Comment s’en sortir ?

Dans l’article sur le deuil j’ai souhaité finir sur une note positive, une lueur d’espoir. Passer à l’action c’est se responsabiliser. Décider d’aller mieux également.

Les blessures de l’âme sont à panser avec soin. L’amour de soi est une clé.

Surclasse-toi !

Au plaisir de te lire.

Mahany


Mahany

Je suis passionnée de lecture, je rêve d'écrire de façon assidue. Je m'intéresse aux voyages et à la nature. J'aime aussi le cinéma et les sorties culturelles. Je suis à la recherche constante d'amélioration de ma personne, de savoirs, et j'aime partager mes bons plans. As-tu lu mon recueil qui est disponible sur Amazon ? https://maplumesenmele.com/eveille-toi/ Si oui un commentaire me ferait super plaisir. Et partage si tu as kiffé ! Au plaisir de te lire. Mahany

4 commentaires

Anissa · 29 janvier 2021 à 19 h 10 min

Merci Mahany pour ce magnifique texte, tellement de bon sens et en même temps tu souligne la difficulté de prendre cette responsabilité. La solution est l’amour qu’on se porte à soi (on est jamais mieux servi que par soi-même) tout en étant dans l’action.

    Mahany · 29 janvier 2021 à 20 h 01 min

    Merci à toi. Oui s’aimer encore et toujours et agir pour son bien-être.

FamNatur'L · 29 janvier 2021 à 16 h 34 min

Merci infiniment pour cet article a la fois riche en sens, en apprentissage, plein de bienveillance et de force.

Par cet écrit tu nous invite au courage et l’audace, de dire NON et d’avoir le choix de changer les choses, les réactualiser, en faire sien, et user du pouvoir de transformer les blessures en forces et richesses.

Devenons responsables de nos vies, de nos choix, de nos pensées, de nos actions et brillons !!

Gratitude 🙏🏾

    Mahany · 29 janvier 2021 à 20 h 19 min

    Merci pour ton intérêt. Nous nous devons cette démarche pour notre équilibre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *